Historique

L'origine du village doit être fort ancienne. Elle date probablement de l'époque celtique. On trouve à quelque distance du village, au lieu dit « Es Vaux », une pierre à écuelles, vestige de l'époque romaine.

Des écrits relatent les noms de Salbrum (1237) et Saubra (1251) pour désigner le village.

Au Moyen Age, divers couvents et seigneurs possédaient des terres à Saubraz, entre autres, le couvent de Romainmôtier, le couvent de Bonmont, l'Abbaye du lac de Joux et les Seigneurs d'Aubonne.

Les armoiries de Saubraz « parti de gueules et d'or, à la grue essorante d'argent brochante, adextrée en chef d'une étoile d'or » attestent que la maison de Gruyère posséda la Baronnie d'Aubonne de 1393 à 1554.

En 1920, la commune comptait 247 habitants, en majorité protestants de la Paroisse de Gimel. Le village regroupait 141 habitants dans 28 maisons, le reste étant réparti dans les 18 maisons disséminées sur le territoire de la commune.

Jusqu'à la fin du siècle passé, la commune comptait environ 200 habitants. A ce jour, la population de Saubraz est de 321 habitants, dont 83 enfants de mois de 16 ans.

Parmi les bâtiments, je citerai le bâtiment communal construit en 1899 sur l'emplacement de l'ancienne église dédiée à Sainte Foy. Ce bâtiment est occupé par 2 classes primaires, la salle communale et un appartement.

Le four banal déjà en service en 1752 est toujours fonctionnel à ce jour, grâce à d'importants travaux réalisés par des bénévoles, à l'occasion de la commémoration 700ème anniversaire de la Confédération.